«

»

LinkedIn

 

LinkedIn : Introduction

 

Vous venez de rejoindre LinkedIn et vous cherchez de nouvelles pistes. Vous entendez dire de la part d’innombrables sources que LinkedIn est un outil indispensable pour le réseautage, mais il faut du temps pour capter des prospects au sein de cette plate-forme sociale à vocation professionnelle. Si cela est vrai pour presque n’importe quel réseau social, il y a certainement des stratégies que vous pouvez utiliser pour faciliter la génération de “leads” (capture de prospects).

Note importante : à peu près tout ce que vous allez lire dans cet article est transposable à Viadeo, la plateforme francophone comparable à LinkedIn.

Première étape : définir votre objectif sur LinkedIn

 

Avant de mettre en place une stratégie, vous devez savoir ce que vous cherchez à accomplir par le biais de LinkedIn. Cela peut paraître évident, mais ce sont les choses que nous pensons connaître sur le bout des doigts ; des choses que nous tenons pour acquises mais qui peuvent nous jouer des tours.

Générer des leads est ce que vous espérez atteindre avec LinkedIn … et cela se résume en une stratégie de réseautage. Mais plus vous insistez sur le réseautage et …moins vous serez accessible et attrayant. Il faut rester dans la juste mesure et ne pas montrer d’excès. Votre objectif est donc de construire un profil bien équilibré, avec une forte identité. Vous devez vous présenter comme une personne réelle, avec des goûts personnels, une personnalité distincte et une voix distincte.

Dans le cas contraire vous risquez d’être perçu comme l’un de ces nombreux marketeurs qui se croient le centre monde et qui essaient d’accrocher l’attention de façon agressive. C’est le danger qu’il faut éviter.

Attirer du trafic sur votre site via LinkedIn est possible et la formule gagnante est la suivante : une bonne dose de mise en avant personnelle, une bonne dose de communication, de la réactivité, de l’implication dans les groupes.

Concentrez-vous d’abord sur le développement de votre voix. Sur LinkedIn, il ne s’agit pas mettre en avant le nom de votre entreprise: ici, la marque, c’est vous. Tout tourne autour de vous. Les gens feront attention à vous seulement après avoir vérifié qui vous êtes. Ils pourront alors vous inclure dans leur entourage virtuel et approuver votre profil.

Ne jamais rien simuler, ne pas faire semblant, ne pas mentir…mais ne craignez pas de faire une sélection dans ce que vous partagez. Il est parfaitement possible, et en fait, c’est même une bonne politique, d’omettre les intérêts et les données qui diluent votre “voix” et détournent l’attention.

Assurez-vous que ce que vous partagez est une partie importante de qui vous êtes vraiment.

Deuxième étape : créer un profil fort

 

Nous allons passer une bonne partie de notre temps sur ce sujet, parce que tout commence avec votre profil.

Votre profil LinkedIn doit être entièrement consacré à votre identité professionnelle mais à travers VOTRE personnalité. Il faut donc sélectionner l’information qui vous concerne (CV, expérience, compétences…) en fonction de l’objectif que vous voulez atteindre : capter l’attention par l’originalité de votre statut, susciter la curiosité via une offre à récupérer gratuitement sur votre site internet, récupérer les coordonnées de vos nouveaux prospects.

Optimiser votre profil LinkedIn par des mots clés

Cette étape est souvent passée sous silence : après tout, vous connaissez vos mots-clés, non? Mais il y a certaines particularités de LinkedIn qu’il faudra utiliser à votre avantage ou mettre de côté.

Rappelez-vous que chaque mot que vous entrez dans n’importe quelle section de votre profil a le potentiel de devenir un mot-clé. Et comme vous ne voulez pas recevoir des demandes de connexion issues de mots-clés qui ne sont pas vraiment pertinents pour votre objectif, il faut les sélectionner avec soin.

Par exemple, imaginons que vous voulez vous faire connaître comme blogueur et que vous avez une formation de pâtissier, métier que vous n’exercez plus. Dans ce cas il n’est pas forcément pertinent de mentionner cette formation; surtout si vous voulez promouvoir votre nouvelle activité de rédacteur-blogueur.

Faites attention également aux mots-clés suggérés automatiquement. Comme il n’y en a pas encore beaucoup dans la version francophone de LinkedIn, n’hésitez pas à les sélectionner largement…mais essayez également d’insérer des mots-clés que votre auditoire cible pourraient rechercher. Tous ces mots-clés sont à mettre dans le titre et le résumé de votre profil.

Par ailleurs LinkedIn vient de sortir une nouvelle fonctionnalité qui vous donne une ou deux opportunités fortes pour générer des leads. Vous pouvez désormais inclure des images, des présentations, des vidéos au sein même de votre profil.

Pour cela c’est très simple : cliquez sur le petit carré bleu avec le signe plus, par exemple dans la rubrique résumé de votre profil.

LinkedIn et Marketing Internet

Il vous sera donné la possibilité de télécharger directement le document ou de donner son lien s’il fait partie d’une liste de fournisseurs pris en charge :

LinkedIn pour le business

Ceux-ci sont ventilés dans les catégories suivantes:

  • Fournisseurs d’images
  • Fournisseurs de vidéos
  • Fournisseurs audio
  • Autre
  • Présentations et documents

Comment utiliser LinkedIn pour prospecter

Après avoir cliqué sur le lien “catégories” dans le texte de la page précédente, cliquez simplement sur le type de fournisseur de contenu qui vous intéresse et un menu déroulant apparaît.

LinkedIn pour le e-commerce

 

Remarque: Vous devez ajouter une URL publique pour tous les liens de médias dans votre profil. En fait, vous serez invité à le faire.

Que vous ayez le nouveau profil ou pas, vous devriez maintenant être en mesure d’ajouter des médias sur votre profil. Il suffit de cliquer sur “Profil” et “Modifier mon profil”. Vous allez maintenant pouvoir ajouter des URL externes ainsi que des vidéos, des audios et plus encore.

Enfin, lors de la rédaction de votre résumé, concentrez-vous sur le type de personnes que vous voulez atteindre. De toutes les choses que vous faites et compétences que vous possédez, qu’est ce qui pourra le plus les intéresser? Qu’est ce qui pourrait attirer l’attention de votre cible?

 

Très important : Qu’est-ce qui pourrait pousser cette cible à vous choisir vous en particulier, entre toutes les autres personnes qui proposent la même chose ?

Les choses à faire et à ne pas faire : résumons ce qui fait un bon profil LinkedIn.

  • Utilisation de votre meilleur mot-clé dans le titre, la description et le résumé
  • Utilisation d’une photo récente et de bonne qualité, sans élément gênant ou contradictoire avec le style globale de votre présentation
  • Un profil qui parle directement au type de personnes que vous cherchez à toucher en priorité
  • Une écriture claire et directe (limitez les adverbes et les adjectifs; fractionnez les phrases longues en plusieurs phrases courtes). Lisez votre profil à haute voix afin d’identifier et d’éliminer les interruptions, les blocages ou les tournures maladroites. Prenez le temps de bien relire votre texte.
  • Incluez, le cas échéant, des données uniques qui vous permettront de vous démarquer de profils similaires
  • Ajoutez des recommandations
  • Recommandez d’autres personnes qui pourraient intéresser votre lectorat
  • Dire au lecteur que vous avez ce qu’il recherche
  • Remplir votre profil autant que possible
  • Ce dernier point est très important, si vous voulez que votre profil LinkedIn vous propulse dans les classements de Google. Et vous n’aurez pas droit à LinkedIn InMaps, jusqu’à ce que:
    • Vous ayez atteint plus de cinquante connexions
    • Votre profil soit complet à au moins soixante-dix pour cent

 

InMaps vous montre toutes les connexions sociales sous forme de graphiques, de couleurs différentes représentant vos différents réseaux. Vous pouvez cliquer sur chaque nœud pour voir qui est le lien, et les identifier par des codes couleur ou des étiquettes.

Optimiser son profil LinkedIn

Troisième étape : créer un profil public fort

Nous n’avons pas tout à fait terminé avec les profils.

De nombreuses personnes ne savent pas qu’elles ont un profil pour les autres membres de LinkedIn…et un profil public Google auquel tout le monde peut accéder par le biais d’une recherche Google. Assurez-vous d’aller dans vos paramètres et assurez-vous que les deux sont d’optimisés comme vous le voulez!

Cliquez sur Préférences de confidentialité, puis Revoir.

LinkedIn en Marketing

Vous allez voir ceci :

comment utiliser Linkedin pour le business

Créez votre propre lien LinkedIn personnalisé, après avoir choisi Modifier votre profil public.

comment avoir son url linkedin

Pour des performances optimales de référencement Google, essayez d’utiliser votre propre nom, et s’il est pris n’acceptez pas la première suggestion automatique de LinkedIn: Au lieu de cela, ajoutez votre meilleur mot-clé à votre nom (ou ajouter le nom votre entreprise).

Lorsque la fenêtre contextuelle d’édition s’ouvre, tapez simplement le nom de l’URL personnalisée que vous avez choisie (voir ci-dessus). Attention, cela invalide immédiatement votre ancienne adresse linkedIn

Créez également votre propre badge linkedIn :

Réseaux sociaux stratégies LinkedIn

 Le code généré automatiquement dans la partie droite vous permettra d’insérer votre badge sur votre blog, votre site, votre CV numérique etc…

 

Quatrième étape : demande de contacts LinkedIn

Maintenant que vous avez renforcé vos profils – à la fois public et interne – il est temps de passer à la vitesse supérieure et de stimuler les possibilités qui s’ouvrent avec LinkedIn. Si votre liste de connaissances sur LinkedIn est encore assez pauvre, vous pouvez demander plus de contacts pour étendre votre réseau. Plus de contacts signifie :

  • Plus de publicité
  • Plus de recommandations
  • Plus de prospects!

Lorsque vous demandez un contact, ne laissez jamais le message par défaut. Personnalisez-le. Si quelqu’un pense que vous faites une demande connexion impersonnelle juste pour augmenter vos statistiques, cela ressemblera plus à du spam qu’à autre chose. Si vous donnez à quelqu’un une raison personnelle et pertinente de vouloir l’ajouter à votre réseau, cette personne en sera heureuse et flattée.

  • Donnez une raison précise pour laquelle vous voulez être connecté avec cette personne. Soyez précis.

Cinquième étape : participer à des groupes

Rejoindre des groupes et développer une présence est toujours bon pour établir des relations : vous pouvez générer des prospects de manière étonnamment directe, surtout quand vous êtes au milieu d’une discussion où les opinions partent dans tous les sens. Vous devez être prêt à rester actif lors de ces discussions, en proposant du contenu (résultats de sondages, d’enquêtes, modes d’emploi, conseils, retour d’expérience…) qui n’apparaisse pas d’emblée commercial. Faites de la publicité sans que cela ressemble à de la publicité : aidez les gens, soyez utile, et le reste suivra. La fonction de réponse de LinkedIn n’est malheureusement plus disponible (Les “événements” sont d’ailleurs aussi tombés dans l’oubli), alors profitez des questions liées à votre niche dans les groupes pour augmenter le niveau de confiance et de respect pour vos compétences et votre expertise.

Pour trouver des groupes, ne comptez pas uniquement sur ceux proposés par LinkedIn. Au lieu de cela, cliquez sur “Groupes” dans votre barre de menu Centres d’intérêt :

Groupes LinkedIn

Puis faites une recherche dans la thématique qui vous intéresse, par exemple ici, “e-commerce france” :

Groupes LinkedIn

Vous pouvez rejoindre ces groupes, vous pouvez également créer le vôtre :

Comment créer un groupe sur LinkedIn

 

Les choses à faire et à ne pas faire avec les groupes LinkedIn

Alors, combien de groupes LinkedIn pensez-vous rejoindre ?

Si vous n’avez pas encore rejoint de groupe, suivez les conseils suivants:

Comment créer un goupe sur LinkedIn

  • Évitez de joindre les groupes où il n’y a pas eu d’activité pendant plus d’un jour ou deux. Privilégiez les groupes actifs
  • Faites des choix. Ne pas rejoindre le premier groupe proposé mais seulement ceux qui vous attirent, aussi longtemps qu’ils sont adaptés aux besoins de votre public cible.
  • Ne pas joindre des groupes qui sont trop larges. Vous pourriez vous perdre dans le bavardage…en particulier s’il est bien trop actif.
  • Présentez-vous brièvement.
  • Commencez à participer aux discussions et à répondre aux questions dès que vous avez été approuvé.
  • Participez de façon régulière. Il est préférable de vérifier et commenter deux ou trois groupes tous les jours plutôt qu’une dizaine de groupes de façon sporadique.

Sixième étape : intégration avec des sites externes

Cela inclut à la fois votre propre site web et les médias sociaux. LinkedIn devient plus accommodant à cet égard : on peut remarquer dans la liste des fournisseurs d’images sur votre profil public que vous pouvez utiliser le “raccourcisseur” d’URL Ow.ly, mobypicture, Twitpic, ainsi que l’intégration avec Twitter et Pinterest.

Vous pouvez donc chercher des occasions créatives de mener vos contacts vers l’extérieur de LinkedIn en gardant à l’esprit que cela doit toujours avoir l’air naturel.

  • Vous devez regarder votre contenu sur les réseaux sociaux, sur votre blog et sur vos sites web comme un “tout”, une vue d’ensemble de vos stratégies pour générer des prospects ciblés. Gardez à l’esprit que LinkedIn doit faire partie de cette stratégie globale. Voyez comment vous pouvez connecter vos différents supports internet les uns aux autres et faire de la promotion croisée. LinkedIn est une source de prospects ciblés : vous devez l’utiliser comme telle. Vous devez donc trouvez la meilleure de vos pages (sur votre blog ou sur vos sites) capable de générer suffisamment d’intérêt de la part du visiteur venant de LinkedIn pour qu’il s’inscrive à votre liste.

Partagez vos messages LinkedIn directement sur Twitter. Vous devez aussi décider si vous souhaitez que vos commentaires puissent être vus par “quiconque” ou seulement par vos contacts.

Partage : les choses à faire et à ne pas faire

 

Vous êtes la personne la plus habilitée à savoir quand, comment et avec qui partager votre contenu LinkedIn. Dans le cas contraire …

  • Postez, commentez régulièrement et systématiquement, de préférence tous les jours
  • Ne jamais publier ou commenter juste pour le plaisir de le faire
  • Répondez aux questions
  • Partagez avec les autres les réponses intéressantes que vous recevez; et rendez à César ce qui est à César
  • Remerciez les autres pour leurs actions et recommandations
  • Gardez toujours à l’esprit votre public cible principal, et suivez toujours votre but

Septième étape: Suivre et observer

Choisissez des leaders dans votre niche ou secteur d’activité, et “Suivez-les”. Observez:

 

  • les techniques de communication qu’ils utilisent
  • celles qui génèrent des réponses
  • celles qui vous ennuient
  • celles qui vous donnent envie de participer à la discussion

Vous pouvez apprendre beaucoup en suivant des experts dans votre domaine qui sont aussi des superstars de LinkedIn. Mais, ces derniers temps, LinkedIn semble également avoir changé concernant les personnes que vous pouvez suivre : une liste de stars triées sur le volet est systématiquement proposée, il s’agit des leaders d’opinion.

prospecter avec LinkedIn

Il y a de quoi trouver cela intimidant au début : cela commence avec des propositions telles que le président Barack Obama et le maire de New York. Mais continuer vers le bas et vous trouverez les meilleurs experts pertinents dans votre secteur d’activité. Malheureusement, l’essentiel de ces propositions reste en anglais…

 

Les choses auxquelles faire attention quand on utilise LinkedIn

 

 

LinkedIn est un réseau dynamique et actif dont l’objectif principal est le business. Il change à un rythme qui est difficile à suivre, avec l’introduction de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Au début, lorsque vous configurez votre profil et ajoutez des contacts, ajoutez-en autant que possible mais de façon pertinente. N’ajoutez pas votre vieux copain de lycée, Richard Bidochon, si vous n’avez aucun centre d’intérêts en commun, des vies professionnelles aux antipodes l’une de l’autre, et que vous ne vous êtes pas parlé depuis quinze ans.

Si vous décidez de communiquer avec quelqu’un du passé, rappelez-lui l’aspect le plus positif de votre connexion. Et attendez la réponse.

Une fois que vous avez configuré vos premiers contacts et rejoint quelques groupes, entretenez et développez ces premières relations. Ajoutez des gens de manière réfléchie, en vous assurant qu’ils ne diminuent en rien votre cote sur LinkedIn.

Créez l’habitude d’une interaction quotidienne même s’il s’agit juste de vérifier vos messages et de faire un ou deux commentaires.

Les contacts vont et viennent, cela fait partie de la vie. Ne perdez pas trop de temps à vous demander pourquoi telle ou telle personne décide de ne plus faire partie de votre réseau.

La vie est faite d’habitudes et de présence. Si vous n’êtes pas là, vous n’êtes plus important. Alors soyez là et pas seulement sur Linkedin, mais sur tous vos réseaux sociaux. Pour ne pas imploser…limitez vos comptes aux plateformes les plus utiles pour votre objectif marketing ou commercial.

Répondez aux questions. Prenez note des observations. Et faites-vous plaisir. Débarrassez-vous de n’importe quel groupe pour lequel vous trouvez que vous n’interagissez pas naturellement et avec enthousiasme.

Cherchez toutes les occasions de générer des leads grâce à LinkedIn (et/ou viadeo, qu’il ne faut pas oublier) car vous serez étonné de voir combien vous pouvez en trouver, une fois que vous aurez appris à utiliser le réseau (et que vous vous tiendrez au courant de tous ses évolutions).

 

Laisser un commentaire