«

»

Bougez-vous maintenant !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Mettez vous au travail

Fainéantise et  procrastination ne vous mèneront nulle part.

Bougez-vous maintenant !

 

Quand on discute procrastination, pour beaucoup de gens il s’agit juste de se bouger et d’agir immédiatement. Et c’est bien ça : ne pas remettre à plus tard ce qu’on peut faire immédiatement. Un objectif difficile à atteindre pour la majorité des gens.
Quand nous étions plus jeune, nous avions tous et toutes beaucoup de projets en tête. L’avenir et le futur nous semblaient uniquement voués à réaliser nos buts et nos rêves. A ce moment là, nous nous mettions…à jouer et à profiter de notre enfance ou de notre adolescence, bref notre jeunesse. Le plaisir dans l’immédiat, le travail et l’action ce serait pour plus tard.
En soi, ce comportement est normal. Mais il ne doit durer qu’un certain temps car le risque est de prendre ce mode de vie comme une habitude et cela devient un très gros problème quand vient l’age des responsabilités. Et les conséquences peuvent être plus ou moins graves : surtout, on passe à côté d’opportunités uniques…que d’autres personnes sauront saisir à notre place.
Bien souvent, à force de vivre dans le cocon familial protecteur, on n’en oublie que notre vie se joue chaque jour qui passe. Et chaque jour qui passe nous rapproche du dernier…Certains dépendent encore de leurs parents alors qu’ils ont largement dépassé l’âge de la majorité. On peut voir la-dedans une conséquence de nos modes de vie et de la difficulté économique ambiante, de la crise, de la durée des études etc…

 

Attention à ne pas passer à côté de la vie, de SA vie, attention à ne pas demeurer dans la facilité trop longtemps. Remettre à demain ce que vous pouvez faire maintenant est la pire habitude de celui ou de celle qui veut réussir dans les affaires, à quel niveau que ce soit. Pourquoi ? Parce que certaines personnes, au contraire, ont eu des parcours de vie différents et ont eu à prendre des responsabilités très tôt. Ces personnes savent ce que c’est que travailler pour vivre ou survivre. Elles y ont été habituées très tôt…et parmi vos concurrents il y a de telles personnes…et elles sont NETTEMENT mieux armées que vous pour réussir.
Une bonne méthode pour combattre l’oisiveté est de combattre le mal par le mal. De temps en temps, donnez-vous du temps à ne rien faire. Une semaine de pause rien de mieux pour recharger les batteries ! Et surtout, rien de mieux pour générer de nouvelles idées et de beaux projets, naturellement, sans vraiment le chercher mais en laissant les idées apparaitre comme elles viennent. Et si elles ne viennent pas, tant mieux ! Ensuite, au boulot : faites comme si tout dans la vie ne dépendait que de vous. Que feriez-vous si personne ne pouvait vous aider ou vous assister ? Cet exercice un peu bizarre est très salutaire, vous verrez…
Durant la période de pause, essayez aussi ceci : passez-vous de télévision, d’internet et pourquoi pas d’électricité ! Centrez-votre attention sur le fait de ne rien faire, évitez de voir du monde, recueillez-vous sur vous-même.
Cette étape un peu bizarre est une chance : vous aurez l’occasion de faire le point sur vous-même et sur votre activité…peut-être que vous aurez la chance de vous ennuyer…
La vie trépidante et tendue que nous vivons nous fait parfois oublier l’essentiel : notre fonctionnement interne et notre rythme naturel. Corps et esprit ont besoin l’un de l’autre pour bien fonctionner et être efficace. Une pause d’une semaine vous permettra de synchroniser à nouveau activité physique et intellectuelle afin de retrouver confiance, efficacité, clarté d’analyse, ouverture d’esprit, objectivité et sérénité.
Dans notre jeunesse, nous souhaitions tous faire de grandes choses. Devenir un vrai ermite l’espace d’une semaine vous conduira à recadrer vos objectifs de manière planifiée et objective. Redéfinir vos rêves en accord avec la réalité deviendra plus simple.
Vous pouvez prendre le temps de vous reconstruire une réalité. Prenez le temps de lister les choses que vous rêver de faire, d’avoir ou  d’utiliser. Quantifiez, détaillez, expliquez et décrivez tout dans le détail. Cette action est nécessaire pour définir les étapes nécessaires à la réalisation de vos rêves : vous aurez alors toute l’énergie pour transformer ces rêves en réalité.
Combattre la procrastination et la fainéantise devient alors une source d’énergie inépuisable. Vous renforcez votre champ d’action et clarifiez vos buts. Vous nagez alors en pleine créativité productive et énergisante. Vous retrouvez l’optimisme et l’entrain de votre jeunesse ! Vous mettez sur pied une vision de votre avenir et un chemin pour le vivre pleinement.
Le but de cet article est de vous forcer à faire plus et à planifier les étapes nécessaires à la réalisation de vos objectifs.  Une bonne introspection, un retour sur soi, rien de mieux pour repartir du bon pied. Que voyez-vous dans le miroir ? Quelles sont vos possibilités, vos forces ? Bientôt vous verrez votre avenir se dessiner.
Il existe un lien fort entre productivité, action créative et joie. Il en existe aussi entre travail et succès. L’auto-encouragement est une expérience de confiance en soit indispensable.  Reconnaissez que vous n’avez pas forcément besoin d’autrui pour réussir. Cela vous donnera un sentiment de pouvoir et de sérénité, tout en renforçant votre énergie. C’est pour cette raison que nous cherchons tous des carrières qui nous conviennent et des métiers qui nous plaisent : nous trouvons ainsi de l’énergie et de la motivation pour réussir car nous aimons ce que nous faisons.
Trop  de personnes ne s’épanouissent pas dans leur travail : essayez de ne pas en faire partie, même si cela doit prendre du temps. Trouvez votre voie et votre chemin pour combiner plaisir et travail.
Les personnes qui échouent envient et jalousent celles qui réussissent. Pourquoi ? Car elles voient ce qu’elles auraient pu être si elles avaient fourni les efforts nécessaires.  La mauvaise réaction dans ce cas là (typiquement française, et ne me demandez pas pourquoi car je l’ignore…) est de chercher à détruire la réussite de l’autre plutôt que de le prendre comme modèle et de s’en inspirer.
C’est comme une réaction de défense. Mettre sur le dos des autres la cause de son propre échec n’est vraiment pas constructif… C’est une perte de temps et d’argent majeure. Vous ne pouvez pas être heureux, productif, créatif si vous laissez les autres tout faire à votre place, si vous ne vous mettez pas au centre de votre projet de vie et de votre objectif professionnel. VOUS avez l’obligation de réussir et VOUS devez agir pour cela.
La fainéantise et le renoncement passif sont des maladies sociales que vous devez combattre. Le médicament est simple : reconnaître que la prise de décision, l’action quotidienne et le travail sont les seuls vecteurs du progrès, de la prospérité et du bonheur.

 

Se donner des objectifs et les moyens pour les réaliser : rien de mieux pour remplir une vie ! Pratiquement c’est très simple : il suffit de prendre le temps de marquer sur une feuille de papier votre situation actuelle, celle dont vous rêvez, les moyens dont vous disposez pour y arriver et un emploi du temps quotidien, hebdomadaire, mensuel et annuel. Toutes les étapes doivent être clairement détaillées avec un temps attribué pour leur réalisation. Une fois que ce plan est écrit et claire dans votre esprit, contentez-vous de suivre les étapes jour après jour, semaine après semaine, mois après mois, année après année. Et vous atteindrez tous vos objectifs.
Si vous êtes vraiment fainéant et adepte de la procrastination, la première chose à faire pour résoudre le problème est de reconnaître que vous en avez un. Reconnaissez que vous voulez prendre les choses en main, et faites ce qu’il faut pour détruire vos mauvaises habitudes. Prenez la décision maintenant et agissez maintenant.
Acceptez l’idée que si vous travaillez et agissez, vous y gagnerez ! Votre situation sera forcément meilleure. Mieux : plus vous travaillerez, plus vous aurez envie de travailler car vous verrez vite venir les bénéfices.
Et pourquoi ne pas vous promettre une récompense si vous arrivez à atteindre un premier objectif assez facile à atteindre ? Il est utile de découper un gros objectif en petites étapes facile à réaliser : cela permet de voir vos progrès et de simplifier une tache fastidieuse ou un gros projet. En procédant de cette manière tout semble plus réalisable et accessible.
Apprenez à coordonner vos idées, prenez des cours de gestion du temps et de projet (il y a de très bon livres sur le sujet). Et si parfois vous retombez dans vos mauvaises habitudes, acceptez-le…et revenez vite dans le droit chemin.  Vous pouvez tout faire si vous vous donnez les moyens et le temps nécessaire. Il suffit d’avoir confiance en vous.

 

Plus de lecture sur ces sujets

 

 

 

 

3 commentaires

  1. Véronique a dit :

    Bonjour Monsieur Deden,

    J’aime beaucoup l’idée d’une catégorie d’articles de développement personnel sur un site de Web entreprise. Car finalement, créer son entreprise web a souvent justement comme objectif de se créer une vie différente, plus en accord avec nos aspirations profondes et donc de se créer des fenêtres de temps qui seraient disponibles pour se reconnecter à soi-même.
    C’est en tout cas cette motivation personnelle qui me donne les ailes pour me lancer vers un nouveau départ malgré les obstacles et, surtout, mon absence totale de compétences en marketing et en informatique.
    Je comble ces lacunes en partie grâce à vous et à ce que vous partagez généreusement de vos connaissances.
    La route est encore longue mais, en lisant votre article, je peux déjà « diagnostiquer » que je ne souffre pas de procrastination 🙂

    Que votre journée soit belle,

    Véronique

  2. samuel@entrepreneur d'internet a dit :

    Bonjour,

    la procrastination est la cause première de tout échec.
    Mais pour certains qui ne veulent pas l’admettre, ils se contentent de dire que les autres ont de la chance ou encore qu’ils sont nés de parents riches et ont fréquentés dans les meilleures écoles.

    Bref, ils rejettent la faute sur les autres et non sur eux-même; or en continuant ainsi on ne trouveras jamais la solution à notre problème.

    Je compte écrire un article sur ce problème qu’est la procrastination et son rôle dans les affaires.

    Amicalement,
    Samuel

    1. marketeur-web a dit :

      Merci Samuel, j’irai de temps en temps voir sur ton site et lire cet article… à bientôt, amicalement, Serge.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.