«

»

Entreprendre Entreprendre Entreprendre…

[Total : 1   Moyenne : 1/5]

Créer une entreprise afin que celle-ci perpétue dans le temps, soit profitable sur le court, moyen et long terme et connaisse un franc succès demande une expertise distincte en tant qu’entrepreneur. Beaucoup d’entrepreneurs voudraient réussir, mais malheureusement beaucoup échouent.

En effet, démarrer une entreprise n’est pas un exercice aussi simple dont certains pourraient présumer. Les statistiques le confirment assez bien: seulement 20% des entreprises qui viennent d’être amorcées seront toujours en affaires un an plus tard; et de ce 20%, uniquement 50% seront toujours en activité cinq ans plus tard.

Saviez-vous que 75% des entreprises concentrent leurs activités dans le secteur des services et que seulement 20% réalisent la production de bien? Saviez-vous aussi que la révolution industrielle est effectivement finie et que la nouvelle économie est davantage orientée vers l’ère de l’information et des nouvelles technologies?

La création d’une entreprise demande d’être sans cesse à l’affut des derniers changements de l’environnement autant interne qu’externe à l’entreprise. La veille stratégique est aujourd’hui un des plus grands défis pour l’entreprise qui veut survivre dans le temps.

 

Trouver une bonne occasion d’affaires

 

Toutes opportunités d’affaires devraient à la base être à la source d’une de vos passions. Vous devez avoir le goût de travailler sur un projet en particulier. L’énergie que votre désir de créer vous procure devrait accroître vos chances de réussites au plus haut point.

La connaissance d’un domaine en particulier est plus qu’importante. En effet, il est prouvé que plus votre expérience d’un domaine est grande et plus les chances de succès seront de votre côté. Un grand nombre de personnes ont eu l’idée d’amorcer une entreprise après avoir travaillé plusieurs années pour une autre entreprise.

Toutes occasions d’affaires contiennent à la source une idée. Cette dernière peut évoluer, fermenter, s’estomper ou prendre vie après quelques mois ou même quelques années de réflexion. Pour que cette idée prenne forme, elle devra avoir un certain potentiel.

Contrairement aux croyances, il ne suffit pas d’une bonne idée pour se lancer en affaires. Il faut beaucoup plus. Cette idée, même si elle est la meilleure du monde, devra cibler un marché réceptif.

Une bonne occasion d’affaires peut tout simplement se traduire en une amélioration d’un produit ou service qui existe déjà. Bien des entrepreneurs ont fait fortune grâce à une «simple» valeur ajoutée.

 

Le démarrage de l’entreprise

 

Le démarrage de l’entreprise est le moment le plus dangereux pour une nouvelle entreprise. Le créateur décide de mettre ses idées à exécution et tente d’éprouver un nouveau concept qui n’est pas 100% garantie.

La création d’une nouvelle entreprise peut être une très bonne manière de démarrer en affaires lorsqu’on est déjà à l’emploi d’un poste. La croissance de l’entreprise se fait selon le rythme et les moyens financiers de l’entrepreneur. Les coûts peuvent ainsi être réduits à son maximum.

Pour ceux qui ont plutôt le gestionnaire dans l’âme, la franchise peut s’avérer un excellent choix. Un plan stratégique de l’entreprise est déjà préparé et le propriétaire n’a qu’à suivre les instructions et les conseils du franchisé. Par contre, des redevances devront être acquittées et il y a très peu de place à la créativité dans ce type d’entreprise.

Enfin, il est possible d’acquérir une entreprise déjà existante. Tous les éléments sont déjà en place pour opérer l’entreprise efficacement, il ne reste qu’à définir un prix juste et équitable pour le vendeur et l’acheteur. L’acquéreur pourra ensuite piloter son entreprise comme bon lui semble.

 

Le pouvoir de l’information

 

  • Qui n’a jamais entendu la populaire citation : le savoir, c’est le pouvoir… Cette affirmation est encore plus significative pour l’entreprise qui désire réussir et conquérir son marché.
  • Les formes d’information pour les administrateurs de l’entreprise peuvent provenir de sources diverses. Elles sont toutes aussi importantes l’une que l’autre et ont chacun leur rôle.
  • L’information du marché: Cette forme d’information contient le nombre de client potentiel et de compétiteur.
  • L’information technique: Ce type d’information divulgue les outils autant techniques que technologiques qu’une entreprise peut utiliser.
  • L’information client: Que les clients pensent-ils de notre service? Quelles sont leurs impressions face à nos nouveaux produits?
  • L’information légale: L’entrepreneur doit sans cesse être au courant des droits et des recours qu’ils rencontrent, et ce, dans chaque sphère de son environnement.

 

La stratégie marketing

 

La stratégie marketing permettra à une entreprise d’augmenter son chiffre d’affaires et ses revenus de façon considérable. Le plan stratégique d’une entreprise doit être pris au sérieux, et encore plus spécialement dans un marché qui connaît une forte concurrence.

Le marketing vise principalement quatre critères qu’on surnomme souvent les 4P.

Ces facteurs seront choisis en fonction de l’industrie dans laquelle opère l’entreprise. Voici les 4P:

  • Le produit: Quel est le produit ou le service? Est-il d’une grande valeur pour le consommateur ou est-il plutôt positionné dans le bas de gamme ?
  • Le prix: Il variera assurément en fonction de la qualité du produit. Le prix est-il réduit à son lancement pour mousser les ventes ou est-il plutôt positionné dès le départ comme étant un produit de luxe?
  • La promotion: Quels sont les outils utilisés (télémarketing, point de vente commercial, publicité médiatique, courrier électronique…)?
  • La place: Sera-t-il vendu seulement par internet ou on retrouvera le produit dans des magasins spécialisés?

La stratégie marketing doit être établit avec soin lorsqu’on considère accroître les parts de marché d’une entreprise. Des professionnels de ce domaine peuvent également établir un plan stratégique pour une entreprise n’est pas expert dans le domaine.

 

Les finances de l’entreprise

La mauvaise gestion des ressources financières est une des principales causes d’échec de l’entreprise. Bien administrer les entrées et sorties d’argent de son commerce sont essentielle, et ce, plus précisément en phase de démarrage de l’entreprise.

C‘est d’ailleurs au tout début que l’entreprise engendrera le plus gros de ses frais. L’achat de matériel (mobilier, système d’information, ordinateurs…), la mise en place du commerce, le recrutement de la main-d’œuvre et les intérêts sur emprunt sont tous des dépenses à assumer au lancement d’une entreprise, alors que cette dernière ne génère tout simplement aucune entrée d’argent.

Puis, la période de croissance de l’entreprise se poursuit… De nouveaux employés doivent être embauchés et de nouvelles ressources techniques et matérielles doivent être acquises. L’entrepreneur doit s’assurer de la rentabilité de son commerce et dégager suffisamment de revenus pour s’acquitter de toutes les dépenses.

Lorsque l’entreprise a quelques années d’expérience, elle est considérée comme autonome et assez mature pour supporter ses frais d’opérations. C’est à ce moment que l’entreprise deviendra la plus rentable pour son propriétaire.

Attention! Aujourd’hui, la réalité des affaires oblige les dirigeants à sans cesse innover et mettre sur le marché de nouveaux produits sans quoi l’entreprise se détériorera peu à peu.

 

Conclusion

 

Prendre les bonnes décisions est une chose cruciale, mais pas toujours facile lorsqu’on possède une entreprise. En effet, l’entrepreneur se retrouve continuellement dans une situation d’ambiguïté qui le rend anxieux face à ses choix à accomplir.

Dans la majorité des cas, les décisions importantes seront prises par l’entrepreneur lui-même. Il doit perpétuellement analyser les options qui s’offrent à lui, évaluer celle-ci et réaliser le meilleur choix possible.

La recherche d’informations juste est un enjeu important pour le gestionnaire qui doit prendre des décisions importantes. Il devra s’informer du mieux qu’il peut avant d’agir. Toutefois, dans certaines circonstances, le temps manquera et l’entrepreneur devra choisir avec son intuition et son flair.

Enfin, plusieurs ressources professionnelles peuvent aider l’entrepreneur qui a besoin de recommandations. Les avocats, les consultants, les fournisseurs, les banquiers, les formations, et même les clients peuvent être une source d’information que l’entrepreneur devrait prendre en compte avant de faire un choix.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.