«

»

Campagnes e-mailing réussies

Campagnes e-mailing rémunératrices

 

optimiser campagnes e-mailing

Peu importe que vous vendiez des produits physiques, un produit numérique ou des services en ligne: prendre les mesures nécessaires pour transformer chaque e-mail que reçoivent vos abonnés en e-mails rémunérateurs ravira vos prospects et vos clients. Cela vous permettra de cimenter votre réputation en renforçant confiance et fidélité de vos abonnés. Nous allons voir comment réussir vos campagnes e-mailing.

Cet article dédié aux campagnes e-mailing est conçu comme un guide pratique pour vous aider à prendre l’habitude de transformer vos e-mails en “invitations” et ainsi augmenter votre taux de réponses. Nous étudierons quatre étapes à suivre pour être sûr d’utiliser au mieux chaque opportunité d’e-mail.

Étape numéro 1 : Les Bases d’une campagne e-mailing

Avant de lancer vos campagnes e-mailing, vous devez connaître et mettre en pratique certaines bases nécessaires pour provoquer la réponse active de vos correspondants. Assurez-vous au minimum :

  • D’identifier votre Argument clé de vente et de définir le “profil” de votre abonné cible
  • D’offrir des mini-formations et des cours électroniques gratuits livrés par e-mail
  • De diriger vos abonnés uniquement vers votre blog ou vos pages de vente grâce à vos e-mails
  • D’utiliser des cadeaux auxquels ils ne peuvent pas résister
  • De fournir votre nom et le nom de votre commerce si vous possédez plus d’un site ou plus d’une entreprise
  • De remplir vos e-mails d’un mélange équilibré d’informations, de cadeaux et d’offres payantes

Il s’agit-là du minimum de points à respecter avant de commencer vos campagnes e-mailing. Mais mettre tous ces outils en pratique ne suffit pas, peu importe combien ils sont excellents. Agir implique d’être 100% conscient de vos besoins et de vos objectifs, ainsi que de ceux de vos abonnés. Possédez-vous un entonnoir de ventes déjà programmé? Souhaitez-vous enseigner? Devenir un fournisseur de produits? Un vendeur affilié? Lancer un site à abonnement payant ? Devenir un conseiller ou un coach?

Vos réponses à ces questions prédétermineront le temps et l’énergie que vous allouerez à certaines stratégies de campagnes e-mailing par rapport à d’autres. Mais rassurez-vous: peu importe en quoi consiste votre activité, car vous gagnerez forcément à optimiser votre technique d’approche marketing par e-mail.

Même les personnes qui se désinscrivent de vos listes doivent être vues de manière positive. Elles vous aident à éliminer les abonnés qui ne possèdent pas le profil pour vos produits ou vos services. En fait elles vous aident à mieux cibler votre prospect idéal.

Quoi qu’il en soit, vous devrez toujours vous souvenir et instaurer quatre étapes simples:

  1. Planifiez vos campagnes e-mailing à l’avance.
  2. Simplifiez-les et alignez-les en fonctions de vos abonnés – ce qui les intéresse le plus, ou ce qu’ils recherchent. Alignez-vous sur leurs besoins et non sur les vôtres (ce n’est pas toujours facile de se mettre du point de vue du prospect. Il faut savoir “s’oublier”).
  3. Conservez un rythme d’envoi qui génère et entretient la confiance : pas trop fréquent pour ne pas lasser, pas trop rare non plus pour ne pas vous faire oublier.
  4. N’oubliez pas que vos e-mails font partie d’une conversation… vous ne prêchez pas, vous ne vendez pas, vous ne persuadez pas. Vous écoutez, répondez et aidez.

N’oubliez jamais que la planification réfléchie d’une campagne e-mailing, en fonctions d’objectifs à atteindre, est la clé d’une campagne réussie. En planifiant et en prévoyant vous limitez les risques d’événements inopportuns et vous diminuez votre charge de travail.

Ceux qui planifient leurs campagnes e-mailing sont proactifs: ils font ce qu’il faut pour s’assurer que tout est en place pour progresser régulièrement et sans heurts, et donc pour bâtir de manière confiante le lien entre les prospects et eux-mêmes.

Ceux qui pilotent à vue – qui sont “trop occupés” pour planifier – sont au mieux réactifs. Ils sont comme des papillons, voletant de fleur en fleur, perdant de temps en temps le fil de leur activité. Ils prennent surtout le risque d’être débordés définitivement.

Étape numéro 2 : Préparez vos campagnes e-mailing pour inciter à l’action

comment faire des campagnes e-mailing

Avant d’aller plus loin, nous supposerons d’abord que vous connaissez bien votre marché et vos prospects. Vous savez ce qui leur manque, ce qu’ils voudraient avoir, ce qui améliorerait leur quotidien…bref : ce que vous allez leur proposer !

Vous allez pousser le prospect à agir plutôt que le laisser faire tout seul en croisant les doigts pour qu’il prenne des initiatives. Pour cela vous allez rédiger des e-mails, c’est la base de vos campagnes e-mailing :

  • Lui disant exactement quoi faire
  • Lui montrant ce qu’il a à gagner s’il fait ce que vous lui demandez
  • Lui facilitant la vie au maximum

Vous allez donc supprimer tous les obstacles qui pourraient le stopper sur la route de l’achat de vos produits/services.

Ceci implique de :

  1. Fournir des liens de téléchargement cliquables (il faut les tester : vous seriez stupéfait d’apprendre combien de fois des pros, même expérimentés, ont dû renvoyer des liens corrigés. J’ai honte de le dire, mais cela m’arrive aussi de temps en temps malgré mes vérifications…).
  2. Montrer les bénéfices et les avantages que le prospect recevra simplement en faisant ce que vous demandez
  3. Fournir une motivation irrésistible

Les gens suivent naturellement le chemin de la moindre résistance. Ils choisissent, à chaque fois, ce qui est le plus simple. Un des plus grands secrets pour véritablement générer des réponses consiste à vérifier que pour le prospect il est plus facile et profitable de faire ce que vous demandez que d’ignorer votre e-mail et ne rien faire.

Bien entendu, assurez-vous que la raison de s’y soumettre est également irrésistible.

Demandez-vous ce que votre abonné idéal trouverait le plus attirant: un rapport gratuit ou une vidéo? Un bon de réduction sur une offre à durée limitée? Une consultation téléphonique gratuite d’une demi-heure? Un essai gratuit?

Pour trouver la réponse, placez-vous dans ses baskets et demandez-vous: “Qu’est-ce qui pourrait me faciliter la vie?”

Enfin, ne parlez pas de vous systématiquement – rapportez toujours la conversation à l’abonné. Même lorsque vous racontez une courte histoire personnelle ou une anecdote, assurez-vous qu’il peut totalement s’y associer. Vous pourriez raconter une histoire à propos de vos défis pour mettre votre site en première position dans Google, – mais, en fait, vous parlez de sonsite internet.

(Et voici une autre astuce inestimable: assurez-vous que chaque e-mail ne traite que d’un point ou d’un sujet unique).

Étape numéro 3 : gérer l’essentiel de vos campagnes e-mailing

 

Une manière rapide d’augmenter le nombre d’abonnés: découvrir ce qui les attire – et connaître ce qui déclenche les désinscriptions.

Pour ce faire, vous devrez vous assurer de garder trace de toutes vos campagnes e-mailing (votre répondeur automatique et Google Analytics devraient vous fournir les outils pour vous aider). Lorsque vous faites des modifications, ne réalisez qu’un seul changement à la fois avant de tester. Ainsi, vous pourrez toujours voir instantanément ce qui a et ce qui n’a pas fonctionné.

Voici quelques stratégies auxquelles penser pour vous aider à vous lancer:

  1. Faites des ponts entre vos listes et instaurez “des niveaux”. Une fois qu’un abonné a acheté une offre payante, “faites-le monter” vers un nouvel échelon. Les gens se sentiront négligés si, après avoir acheté votre SuperProduit, ils reçoivent cette même offre trois mois plus tard parce que la série d’e-mails de votre liste tourne en boucle. Faites passer vos nouveaux clients de votre liste “Nouvel abonné” à votre liste “Client” (ou n’importe quel autre nom que vous donnez à ces listes spécifiques). Possédez plus d’une liste si votre offre se ramifie en plusieurs branches. Il est clair que c’est un peu délicat à mettre en œuvre mais gérer vos listes de cette manière permettra d’obtenir des taux de conversion plus élevés et des clients plus heureux.
  2. Sous-traitez le quotidien. Même si votre budget ne vous permet pas de le faire immédiatement, inscrivez-le dans vos plans pour y accéder, petit pas par petit pas. Si la création de produit est votre passion, focalisez votre énergie dessus. Si écrire est votre passion, focalisez-vous sur ça. Pour les tâches quotidiennes, ou celles que vous n’aimez pas ou encore celles que vous ne maîtrisez pas, sous-traitez un spécialiste. Au long cours, vous gagnerez beaucoup plus d’argent puisque vous ne gaspillerez plus votre temps et votre énergie à vous battre pour tout faire tout seul. Après tout, un salon de coiffure ne demande pas à son meilleur styliste de balayer le sol – il est trop occupé à faire de l’argent en coupant les cheveux, client après client. Un avocat ne passe pas des journées à courir d’un bout à l’autre de la ville pour remplir des documents avec les autorités municipales – il utilise des stagiaires et des assistants et facture de fortes sommes pour les consultations horaires de ses clients. Pensez à votre propre business de la même manière: quelles sont vos compétences “qui rapportent” – celles avec lesquelles vous faites le plus de profit? Faites tout ce que vous pouvez pour finalement vous concentrer uniquement sur cela (et plus tôt vaut mieux que plus tard). Je vous recommande le site elance.com, qui bien qu’américain, contient un nombre impressionnant de free-lancers francophones qui se feront un plaisir de vous dépanner.
  3. Trouvez des partenaires faisant figure d’autorité. Pourquoi réinventer la roue lorsque vous possédez un luxueux carrosse et quatre chevaux bien dressés qui n’attendent que votre bon vouloir? Et si vous êtes un débutant, c’est encore mieux! Ne vous souciez pas d’être “nouveau” – approchez simplement les personnes concernées comme un professionnel.

Ceci veut dire :

    • Posséder des ressources d’affilié installées et prêtes à être utilisées par votre partenaire et ses propres affiliés
    • Conserver votre demande simple et courte
    • Adoucir votre demande et offrant une part sur les ventes plus élevée que la normale(100 % si vous savez vous y prendre – après tout, il va générer des clients potentiels pour toutes vos futures offres).
    • Lui fournir un lien de téléchargement facile plutôt qu’attacher votre produit (s’il est numérique)
    • Lui offrir un bonus spécial destiné uniquement à ses abonnés
    • Tester tous les liens que vous lui envoyez
  1. Donnez un coup de fouet à la qualité de vos campagnes e-mailing et aux autres moyens de communication. Utilisez de multiples flux de promotion et de contacts, dont:
    • Les réseaux sociaux (spécialement Facebook et Twitter)
    • L’implication dans les forums
    • Des campagnes de marketing par articles programmées régulièrement
    • La création de vidéos sur YouTube
    • Le contact hors ligne (communiqués de presse, ateliers de travail locaux, interviews sur les radios locales)

Étape numéro 4 : Boucher toutes les fuites

 

Voici un autre aspect crucial pour renforcer le potentiel de vos campagnes de marketing par courriel : trouver et corriger toutes les faiblesses de vos campagnes – ces problèmes techniques et ces points faibles qui font que les gens arrêtent de vous lire et de vous faire confiance.

  1. Testez tous vos liens – et faites que d’autres les testent. N’oubliez pas les problèmes de compatibilité entre navigateurs.
  2. Testez votre livraison. S’assurer que tous les abonnés reçoivent vraiment les emails est une des tactiques les plus négligées du marketing par emails! N’oubliez jamais que même si le plus récent des auto-répondeurs vous assure avec entrain qu’il possède une excellente capacité à délivrer les messages en HTML, il serait peut-être plus sûr de choisir un format d’email en texte simple pour vos messages les plus importants puisqu’il existe parfois certains problèmes avec les emails en HTML.
  3. Tirez des leçons et accueillez les plaintes. Si vous recevez plusieurs plaintes au sujet de certains aspects de votre processus, ne les négligez surtout pas. Tout problème a sa solution, et si vous la trouvez, vous retrouverez également la confiance des 10 ou 20% de prospects concernés.
  4. Tirez des leçons de vos désinscriptions. Un certain pourcentage de vos prospects se désinscrit volontairement de vos listes, c’est systématique et il est très important de savoir pourquoi. Si les désinscriptions surviennent dès la page de téléchargement, vérifiez le processus de votre page de téléchargement pour découvrir pourquoi vos prospects ouvrent si vite la porte de sortie. Est-ce votre formulaire en double “opt-in”? Une formulation ou des instructions difficiles à comprendre? Une incompréhension à propos d’une vente obligatoire de gamme supérieure? Un manque de garantie sur votre offre de base ? Un “bénéfice” listé qui en fait, les induits en erreur? Les désinscriptions peuvent être très constructives si vous prenez le temps de les étudier car il est alors question d’augmenter les conversions futures.
  5. Soyez conscients des filtres anti-spam. Vous pouvez écrire le meilleur e-mail ayant jamais été écrit, mais si – même innocemment – vous incluez des mots connus pour déclencher les filtres anti-spam des clients, ils n’auront jamais l’opportunité de l’ouvrir! Évitez les mots et les phrases qui déclenchent des avertissements contre le spam, évitez également de mettre des points d’exclamation et une alternance de minuscules/majuscules dans votre titre.
  6. Déclenchez des réponses émotionnelles. Les e-mails ayant le meilleur taux de conversion sont ceux qui accrochent immédiatement et de manière empathique les émotions du lecteur – et peu importe que cette émotion soit positive ou négative.
  7. Faites que vos emails parlent de vos abonnés – pas de vous. Même les anecdotes personnelles ne devraient être incluses que lorsque vous savez que votre lecteur s’y reconnaîtra totalement. En d’autres termes, votre histoire, à propos de votre propre expérience, doit toujours être absolument liée à la sienne.
  8. Assurez-vous que votre abonné sait réellement qui vous êtes.Si vous n’envoyez pas assez souvent d’e-mails (et envoyer des courriers de manière intermittente, sans un bon rythme, est une erreur capitale de débutant), vos prospects vous oublieront. Ne placez pas simplement votre nom dans votre ligne “De”, mais également votre produit et le titre de votre entreprise. Par exemple: “De: Martine Lalique, Reine du Nettoyage”.

Mettez les propositions de cet article en pratique et vous serez récompensé en recevant des réponses plus nombreuses, en conservant la confiance de vos abonnés et en ayant un taux d’engagement plus élevé. Prêtez attention aux commentaires de vos lecteurs et recherchez-les activement. Mais, par-dessus tout n’oubliez jamais l’ingrédient magique… qui consiste à vraiment vous soucier de vos abonnés et à vous identifier sincèrement et totalement avec leurs douleurs, leurs problèmes, leurs désirs et leurs rêves.

Faites ceci et le reste ne se résumera qu’à une simple mécanique. Vous instaurerez la confiance durablement avec ces techniques toutes simples. Alors pourquoi s’en priver ?

À vous de jouer !

 

 

Récupérez vite ce rapport
tant qu’il est GRATUIT

mythes et réalités du marketing internet pour débutants

Laisser un commentaire