«

»

Comment exploiter le domaine public

Domaine Public : Source inépuisable de créativité, de culture et de profits

 

Comme le démontre le succès au cinéma d’Alice au Pays des Merveilles, le film réalisé par Tim Burton en 2010, la culture d’hier n’est pas l’ennemie de la culture d’aujourd’hui, mais son serviteur. Édité en 1865, Alice au Pays des Merveilles, le roman de Lewis Caroll, mort en 1898, est passé, depuis belle lurette, dans le domaine public. C’est ce qui avait permis à Disney d’en faire sa célèbre adaptation en 1951.

vendre des ebooks domaine public

 

 

Walt Disney s’est bâti une fortune de plusieurs milliards de dollars avec des histoires intemporelles qui plaisent à tous les âges, à toutes les époques. Une grande partie de son empire s’est constitué avec des personnages tirés des histoires issues du domaine public, le tout transformé en films, séries TV, chansons, musiques, parcs à thème…

Vous trouverez de nombreux exemples d’histoires de personnes ou entreprises qui sont passées de la misère à la richesse avec la revente de contenu du domaine public.

 

 

 

Quand le domaine public fait vendre le domaine public

 

L‘exploitation du domaine public fait vendre encore d’avantage le domaine public. Sur le Net, les différentes éditions papier d’Alice Aux Pays des Merveilles s’arrachent, avec une concurrence que seul le domaine public génère dans le milieu littéraire. C’est à celui qui présentera la plus belle illustration, ou la nouvelle préface, un prix attractif, une traduction innovante, le meilleur commentaire… Les rééditions d’Alice au pays des merveilles, ce chef d’œuvre du domaine public, se chiffrent par dizaines, et boostés, par la publicité offerte par le film, se vendent comme des petits pains. Pour les éditeurs, cela représente des rentrées d’argent considérables qu’ils pourront réinvestir en partir dans la promotion de nouveau auteurs… le domaine public devient, dans ce c    as, un double incitateur à la création.

Qui a dit que les histoires de ce genre n’existent que dans les contes de fées?

 

Comment vous pouvez profiter de la manne du domaine public

 

Vous pouvez, vous aussi, créer votre propre conte de fée en transformant les idées, les œuvres, du domaine public en revenus.

Après avoir choisi une ou deux œuvres du domaine public qui parlent à votre cœur, il est maintenant temps pour vous de générer des ventes.

La meilleure façon d’engranger des bénéfices sur Internet, avec les œuvres du domaine public, consiste tout simplement à  dupliquer le contenu exact de ces œuvres (livres, musiques) et de les revendre. Évidement, il est fortement conseillé de créer votre propre couverture (e-cover) et pourquoi pas, votre petit commentaire personnel, voire vos illustrations.

Puisque le produit est déjà dans le domaine public, il n’y a pas de redevances ou droits à reverser donc pas de soucis d’infraction de copyright. Vous n’avez même pas besoin d’obtenir l’autorisation de l’auteur original afin de reconditionner, rééditer, ou vendre leurs produits.

Vous pouvez faire autant de copies que vous voulez de l’œuvre originale du domaine public, les convertir en fichiers téléchargeables et ainsi commencer à les revendre, redistribuer, et récolter les bénéfices.

Donner une nouvelle jeunesse à une œuvre du domaine public ne nécessite pas d’être un génie créatif.

Comment reconnaître une œuvre appartenant au domaine public ?

 

Les lois du Copyright varient d’un pays à l’autre. Il est donc très important de s’informer sur l’origine d’une œuvre et de la législation de son pays.

Pour la France:

En France, il est dit qu’une œuvre appartient au domaine public 70 ans après le décès de son auteur ce qui veut dire, au jour où est rédigé cet article, que toute œuvre dont l’auteur est décédé avant 1943 appartient au domaine public.

Mais voici un extrait l’article L. 123-1 du Code de la Propriété intellectuelle :

L’auteur jouit, sa vie durant, du droit exclusif d’exploiter son œuvre sous quelque forme que ce soit et d’en tirer un profit pécuniaire. Au décès de l’auteur, ce droit persiste au bénéfice de ses ayants droit pendant l’année civile en cours et les soixante-dix années qui suivent.

Pour les États-Unis:

Les œuvres américaines sont régies par trois règles générales mais la plus importante à retenir, c’est que toute œuvre publiée avant 1923 est considérée comme appartenant au domaine public.

 

Créez votre e-book issu d’une œuvre du domaine public

 

Un des formats éprouvés pour revendre ces œuvres du domaine public est l’e-book, qui est la version numérique/digitale d’un livre papier.

Comment Créer un e-book

Il existe aujourd’hui de nombreuses manières gratuites pour créer un e-book facilement et sereinement. En téléchargeant par exemple la suite bureautique  OpenOffice, vous serez en mesure de créer un fichier PDF à partir d’un fichier Word.

Ici, sur ce lien, vous pouvez télécharger gratuitement un e-book qui vous explique simplement, pas à pas, avec des captures d’écran, comment créer et formater un ebook pdf grâce à OpenOffice

L’e-book est un format d’avenir. Ces livres électroniques ont un tel succès au Etats-Unis que leur vente à dépassé celle de l’édition papier. Cette expansion croissante du livre numérique est en train de se confirmer aussi chez nous. Beaucoup d’Éditeur de livres papier n’ont pas vu assez tôt ce qui est en train de se produire et leurs chiffres d’affaire dégringolent…

Une nouvelle jeunesse pour un gain d’argent

Vendre vos œuvres du domaine public sur eBay

 

Le site de vente eBay est l’un des sites les plus puissants pour la vente de produits dans le monde. Basé sur un style de vente aux enchères, les acheteurs peuvent enchérir sur un produit jusqu’à la date limite de temps et ensuite la plus haute enchère remporte le produit. Cette alternative peut s’avérer particulièrement rentable pour vendre vos e-books composés avec des œuvres du domaine public, d’autant plus qu’eBay est visité par de centaines de milliers de visiteurs chaque jour.

Faire une version CD audio de vos œuvres

Reconditionner une œuvre du domaine public sur CD donne à votre entreprise une nouvelle dimension d’autant plus qu’il est facile de le faire. Les versions sur CD des œuvres du domaine public sont particulièrement rentable. Vous pouvez faire des contes audio pour enfants, des audios de lecture pour les malvoyants…

L’utilisation du domaine public peut s’avérer une source de revenu très importante. Cela ne nécessite que très peu de temps de développement pour le produit. Le domaine public offre une source inépuisable de matières premières. Votre seule limite est votre imagination, aussi, laissez exprimer votre  créativité et qui sait, peut-être vous serez le prochain Walt Disney.

Téléchargez directement 930 e-books du domaine public : Cliquez ici

 

 

 

22 commentaires

  1. samuel@entrepreneur d'internet a dit :

    Salut,

    le domaine public est vraiment une excellente source d’inspiration pour concevoir de nouveaux produits et en tirer un profit.

    D’ailleurs un célèbre copywritter francophone avait avoué se servir des contenus du domaine public pour écrire certains de ces livres qui ont un succès énorme aujourd’hui; tant les succès qui y sont contenus sont encore utiles.

    Amicalement,
    Samuel

    1. marketeur-web a dit :

      Salut Samuel,

      Merci pour ton commentaire. « Source d’inspiration » est un terme que j’aime pour qualifier le domaine public. Source qui, en effet, en a inspiré plus d’un, y compris parmi les auteurs passés dans le domaine public… Rien ne se perd, tout se transforme… @u plaisir, amicalement, Serge.

  2. yaniklegrand a dit :

    bonjour,
    que veut dire « ebook libre de droit »? ya des livres qui font pas partie du domaine publique et qui sont libres de droit…j’ai téléchargé pas mal de livres dans lequels je trouve:
    livre libre de droit,vous pouvez l’offrir,vous pouvez…..
    est-ce que je peut le revendre?

    1. Serge a dit :

      Bonjour, Il s’agit de la licence qui accompagne certains livres numériques (ebooks) et qui définit vos droits pour ces livres. Si il est indiqué que vous pouvez le revendre c’est que son auteur ou son ayant droit, vous autorise à le vendre. Il y a aussi les ebooks avec droits de Label privé qui vous permettent de modifier leurs contenus et de et de pouvoir les vendre en tant que propriétaire ou auteur. http://www.label-prive.biz Amicalement, Serge.

  3. unverredabsinthe a dit :

    Pour ce qui est de l’essor des livres numériques, c’est vrai, mais les livres papier ont toujours un grand succès.

    En tant qu’éditrice, je vends davantage de livres papier que numériques. Les lecteurs passionnés continuent de préférer ce support (et j’en fais partie).

    Quoi qu’il en soit, il y’a des infos vraiment intéressantes dans cet article. Je me posais certaines questions, j’ai maintenant des réponses… merci !

  4. tOM a dit :

    Bonjours,
    Votre article est très intéressant, mais j’avais une question : quel est le cadre juridique pour vendre des livre du domaine public, notamment quel régime fiscal, quelles obligations…
    En vous remerciant par avance pour vos réponse.

    1. Serge Déden a dit :

      Bonjour,

      Pour vendre des e-books ou autres marchandises vous devez avoir un numéro de SIREN, qui vous est attribué quel que soit le statut que vous choisissez : société ou individuel (auto-entrepreneur). Le régime fiscal et les obligations dépendent du statut que vous avez choisi. Bien cordialement.

  5. Sarah a dit :

    J’aime bien votre idée de commencer par e-book pour voir son impact et ça vous évite un grand investissement. On devenir connu petit à petit sur internet puis investir sur les livres. Une expérience qui me tente vraiment, un jour j’espère.

  6. Véronique a dit :

    Bonjour,

    Est-il vraiment possible de gagner de l’argent avec la vente d’ ebook d’auteurs du domaine public…. il est tout à fait possible de les trouver gratuitement.
    Je me pose vraiment la question car c’est une activité qui m’intéresse sérieusement.
    Cdt
    Véronique

    1. Serge Déden a dit :

      Bonjour Véronique,

      Il est possible de gagner de l’argent avec la vente d’ebook du domaine public, si vous y apporter votre propre touche personnelle (illustration, commentaires, couvertures attractives, notes…) Walt Disney est devenu milliardaire grâce à des œuvres du domaine public, gratuites ou non… Bien à vous, Serge.

  7. Karim Mbarek a dit :

    Bonjour Monsieur Serge,
    Je vous remercie infiniment pour ce sujet.
    C’est très intéressant ce que vous dites.

    cordialement,

    1. Serge Déden a dit :

      Bonjour Karim,

      Merci pour votre commentaire et bienvenue sur ce blog ! Cordialement, Serge.

  8. LO a dit :

    bonjour

    j ai aujourd hui un statut d auto entreprise mixte activité de revente et prestation de service mais pas dans le domaine concerné ….
    puis je me servir de mon no de siren pour commencer cette nouvelle activité?

    cordialement
    lo

    1. Serge Déden a dit :

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire et pour votre passage sur ce site, oui, vous pouvez avoir plusieurs activités différentes en tant qu’auto-entrepreneur. Cordialement, Serge.

  9. Iokanaan a dit :

    Bonjour,
    Je suis actuellement en train de créer mon album musical, et j’utilise dans un morceau plusieurs samples de dialogues de deux films, qui sont entrés dans le domaine public il y a peu : « Le Retour des Morts-Vivants » de Georges Romero et « Plan 9 from Outer Space » de Ed Wood.

    Les films étant tombés dans le domaine public, en est-il de même donc pour les dialogues en question.?

    1. Serge Déden a dit :

      Bonjour, honnêtement je suis incapable de répondre à votre question, je pense que vous devriez faire une recherche approfondie et éventuellement trouver le moyen de contacter des personnes proches de l’édition des ces films pour connaître les droits afférents… Bien à vous, tenez-moi, au courant des résultats de vos recherches, si vous voulez, cela m’intéresse.

  10. BEN a dit :

    Bonjour à vous, M.Serge

    Sincérement, je vous remercie, pour ce sujet intéressant. Je voulais savoir, si possible, si l’on peut porter des modifications sur les livres du domaine public, à part les illustrations qu’on peut créer…Walt Disney, par exemple, comment s’est-il approprié des oeuvres du domaine public, avec son nom sur ses livres (contes) qu’il a transformer et produit en films dessins animés.
    Merci à vous encore une fois.
    Cordialement, BEN

  11. François a dit :

    Bonjour

    Depuis longtemps je n’arrive pas à déterminer si le fait qu’un roman soit dans le domaine public autorise à le réécrire complètement, par exemple pour faire un remake totalement modernisé.
    Un exemple pour que ce soit concret : est-il possible de réécrire Le tour du monde en 80 jours en conservant que la trame. Tout changer, les moyens de locomotion, les lieux visités, les noms de personnages, situer l’action aujourd’hui, etc. ?

    Merci infiniment de vos avis sur ce sujet

    1. Serge Déden a dit :

      Bonjour François,

      Vous venez de découvrir et décrire le fonctionnement de la littérature ! rien ne vient de nulle part et les plus grands auteurs, Hugo y compris ont toujours puisés dans la littérature, les contes, les récits mythologiques existants, en se servant de la trame et en changeant les personnages, les époques, les lieux…etc. A leurs tours ils ont été des inspirateurs pour tous les romanciers, y compris et surtout actuels. Cela fonctionne ainsi dans tous les arts ! Ce qui, bien sur, n’a rien à voir avec le plagiat (il ne s’agit pas de recopier des phrases ou pages entières, même si l’œuvre est du domaine public). Bien à vous, Serge

  12. Yves a dit :

    Bonjour Serge
    J’ai pris connaissance de votre offre de 930 ebooks du domaine public.
    Si ce projet est vendu à plein de gens, il est donc pensable de voir les mêmes ebooks vendu par plein de gens, comment en faire vraiment une bonne affaire?
    Yves

    1. Serge Déden a dit :

      Bonjour Yves,

      Les œuvres du domaines public, par exemple les livres de Victor Hugo, se vendent dans des milliers de librairies
      et en ligne. Si vous souhaitez, par exemple vendre un livre numérique du domaine public, sur Amazon ou sur un autre
      site de vente en ligne, vous devenez éditeur. A ce titre, pour vous démarquer et faire une bonne affaire, il vous
      vous faut personnaliser l’œuvre, c.a.d augmenter sa valeur par vos propres : commentaires et/ou annotations, préface,
      illustrations… etc.

      Bien à vous, et merci pour votre visite et votre message.

  13. Yasmine a dit :

    Bonjour Serge,

    Il s’agirait de télécharger les oeuvres tombées dans le domaine public, en changeant la couverture et en ajoutant sa propre préface et ensuite les mettre en vente sur Kindle ?! Et pour les images utilisées, il est donc important qu’elles ne soient pas soumises à des droits d’auteur, c’est bien ça ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Plus dans Non classé
Youtube 2012 : le top 10 des vidéos les plus regardées

Voici les 10 vidéos les plus vues sur Youtube en 2012   1. "Gangnam Style" Le Gangnam... ou plutôt le...

recherches Google
Recherches Google : 10 Astuces pour les optimiser

La suprématie de Google en matière de moteur de recherche reste indéniable, elle est confirmée par des enquêtes statistiques, tels...

marketing tactique
Tactique marketing : Les codes QR

QR codes : Tactique marketing et opportunité   Imaginez qu’en regardant vos clients dans les yeux vous puissiez, en quelques...

Fermer