«

»

Blogging 2014

nouveautés du blogging

Etat des  lieux du blogging en 2014

 

Le blogging n’est plus ce qu’il était. Même ceux ayant les plus ferventes intentions commencent à découvrir que leurs blogs peinent à se classer correctement dans Google et les moteurs de recherche en général. Les modes ont changé et Google est devenu encore plus impitoyable (peut-être à juste titre) avec les blogs un peu trop artificiels ou légers.

Par « artificiel », nous entendons les blogs configurés pour générer des liens et faire de la promotion de produits ou de services. Ces derniers prétendent se préoccuper d’une certaine audience, mais en réalité ils se « soucient » plus des aspects marketing et promotionnels, comme un pêcheur se soucie des poissons qui lui procureront un bon revenu. Il les étudie pour comprendre quelle mouche ou quel appât utiliser; quelles sont leurs habitudes; où se nourrissent-ils; et à quel endroit ils sont le plus actifs à la surface de l’eau.

Pour ensuite les pêcher… et les manger ou les vendre.

blog marketing

Il n’est même plus question de « dupliquer du contenu ». Vous pouvez très bien avoir le meilleur contenu du monde, s’il fait partie d’un ensemble de posts dans lesquels vous insérez vos liens affiliés ou vos liens de produits, Google ne va pas vous aimer…. Cela se manifestera pas un certain dédain de sa part…

 

Alors quoi faire, et comment ?

 

Si vous voulez utiliser votre blog pour y héberger vos liens d’affiliés ou diriger vers vos produits, vous aurez des problèmes.

 

Regardons cependant de plus près ce qui contribue à transformer un bloggeur en rock star, le genre que Google apprécie et qui sera universellement cité, accepté et vénéré dans son secteur comme autorité, le blog de celui pour qui il est toujours bon de dépenser du temps.

 

Premièrement, vous devez prendre conscience que Google ne représente pas l’entité entière et universelle (bien qu’ils détiennent beaucoup de pouvoir). L’important est de comprendre que vous ne pouvez pas faire confiance à ses algorithmes car :

  • ils occultent complètement le contexte des liens qu’ils pénalisent
  • Google roule à 100% en sa faveur, pas la vôtre.

 

Matt Cutts, chef de la division Webspam de Google, a écrit un post en Janvier 2014 – Le déclin et la chute du guest blogging pour l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) le démontrant à maintes reprises. Il commence en disant « si vous utilisez le guest blogging comme moyen de gagner des liens en 2014, vous devriez probablement tout arrêter« . Il explique également que faire du guest blogging avec pour objectif de générer des backlinks (des liens vers votre site, votre blog, vos offres etc…), cela se résume en un seul mot : « spam ».

« Le SEO, c’est pas bien« 

 

 

Tout le monde comprend généralement ce message, mais lorsque le SEO est le résultat d’une bonne logique, naturelle, combinée à de bonnes stratégies et des pratiques honnêtes, les risques de pénalités du système PENGUIN et des algos de Google en général semble diminuer. Mais si, dans votre pratique du blogging, vous tentez de suivre de trop près les lignes directrices pour webmaster de Google, vous risquez de les violer encore plus par inadvertance en essayant de les suivre à la lettre (lisez-les pour voir de quoi nous voulons parler).

En résumé, il semble qu’à première vue, Matt Cutts conseille à tout le monde d’insérer des liens en « no-follow » dans leurs blogs, simplement pour montrer que vos intentions sont bonnes. Mais au milieu de ses plaintes et critiques à propos du « spam », il semble contredire ses propres exigences en pointant le contenu des blogs tel BoingBoing en les désignant comme de brillants exemples d’exceptions aux règles de Google.

En effectuant un clic-droit sur ce site et en choisissant « Voir la Source » vous verrez de nombreux liens et aucun n’est en « nofollow ».

Qu’est-ce qui fonctionne réellement sur Google ?

 

 

Tenter aveuglément de suivre toutes les directives parfois contradictoires de Google demeure aussi naïf que de penser que le « bon contenu » (et les bonnes intentions) vous permettront d’atteindre le haut du classement.

 

Une des meilleures façons consiste à adopter une attitude totalement professionnelle pour votre blogging en combinant le tout avec une intégration forte des différentes plates-formes de médias sociaux et d’autres stratégies clés. Bien évidemment, vous souhaitez vendre des produits, générer des prospects, gagner des abonnés et bien plus. Et oui, votre blog doit vous aider à véhiculer votre marketing commercial. Un blog est bien plus qu’une plate-forme de communication et cela doit se ressentir. Il doit être concentré, planifié et tout type de promotion parfaitement intégré.

 

Tout « marketing » se doit d’être naturel et utile : votre blog ne doit en aucun cas ressembler à une excuse pour y placer vos liens.

 

Regardons cela autrement si vous représentiez un magazine international comme par exemple Better Homes and Gardens, vous ne devriez pas vous concentrer sur Google; au contraire, vous devriez vous focaliser sur :

 

  1. La satisfaction de vos lecteurs
  2. Le renforcement de votre marque
  3. La production du meilleur magazine possible

 

Vous ne devriez pas perdre votre temps à adapter tous vos articles en fonction de Google (vous auriez déjà dû le faire lors de votre étape de planification). Une fois que vos blogs sont actifs et en ligne, vous serez trop occupé à respecter vos délais divers, et à garder un flux de contenu saisonnier adéquat, planifié et peaufiné pour tous vos blogs liés à BHG.

Comme vous pouvez le constater, Better Homes and Gardens est rempli de tout ce que Matt Cutts semble déplorer: le marketing direct et agressif, offres, concours, appels à l’action, publicités, liens…et encore bien plus de liens.

Si vous tapez les mots-clés « homes » et « garden » dans votre barre de recherche Google version française, surprise ! BHG n’est pas pénalisé du tout et arrive en première page !

Lorsque nous supprimons les « instructions » déroutantes de Google et les conseils plus qu’indécis de Matt Cutts, la seule constante qu’il nous reste alors est la haine que voue Google pour le spam. (Elle affecte même leur propre popularité et leur valeur monétaire en empêchant les personnes de mener des recherches de qualité, les poussant potentiellement à se tourner vers d’autres moteurs de recherche et systèmes, tels que Bing et Yahoo).

Google déteste donc les personnes qui essaient de contourner le système – celles qui suivent exclusivement la voie du SEO à outrance – et cela inclue les marchands qui ont pour objectif principal de privilégier leurs liens, tout en ajoutant un contenu tactique afin de générer des ventes et des prospects.

Et il sera intéressant de voir si le « content marketing » finit par arriver officiellement sur la liste noire de Google, alors même que ce domaine est en train de renaître de ses cendres actuellement. Rappelons que le content marketing est le marketing basé sur la génération et la gestion de contenu (texte, image, vidéo, son, interactions sociales) à des fins promotionnelles.

Un obstacle supplémentaire: L’algorithme Penguin de Google serait incapable de faire la différence entre les spammeurs et les spammés lorsque des bloggeurs laissent des commentaires sur un blog. Qui punir ? Le propriétaire du blog ou celui qui y laisse des commentaires promouvant ses propres offres ?

Il est utile de connaitre ces éléments, mais ne passez pas votre temps à vérifier toutes les interdictions de Google. Il existe des blogs à succès qui sont tenus par une seule personne, ainsi que d’autres n’ayant aucun complexe commercial et qui ont pourtant les faveurs de Google, tels les blogs du type BHG.

Point commun de ces blogs très différents : ils se concentrent sur ce qu’ils veulent atteindre pour leurs lecteurs et leurs objectifs, plutôt que sur ce que Google leur dit de ne pas faire.

Dans la suite nous porterons notre attention sur ces exemples et nous les utiliserons pour créer un modèle à suivre.

 

Mais dans un premier temps, voici une courte liste de qualités propres aux blogs vedettes que vous rencontrerez lors de vos recherches et qui se situent dans le haut du classement…

 

Blogging gagnant : sept qualités pour un blog à succès

 

Regardons de plus près ces points particuliers. Votre blog ne sera peut-être pas en mesure de tous les assimiler au départ mais vous pouvez toujours vous en inspirer.

  1. Longévité. Les blogs bénéficiant déjà d’une bonne réputation avant l’arrivée de l’algorithme Penguin n’ont généralement pas constaté de baisse sur leur trafic cible.
  2. Propension au contenu viral. Les personnes s’empressent généralement de citer ces blogs ou de partager leurs liens.
  3. Contenu original. Articles et posts uniques et originaux, établissant une corrélation parfaite entre la mission du blog et la satisfaction des intérêts et des thèmes de son lectorat.
  4. Contenu de valeur. Articles et posts que beaucoup s’empressent de citer, commentent de manière spontanée et positive; et qui correspondent totalement aux attentes des lecteurs.
  5. Contenu opportun. Souvent un blog sort du lot pour son information de pointe, libérant des nouvelles importantes ou des changements d’un secteur avant tout le monde.
  6. Ressources riches. Des FAQ, des annonces d’emploi, des applications, des vidéos, des listes de ressources qui attirent l’œil et entretiennent l’intérêt.
  7. Professionnalisme. Les blogs de qualité et à succès montrent un professionnalisme et une qualité sur bien des aspects : design, thème, contenu, identité, cohérence et bien plus.

Et il reste une dernière pratique à laquelle les blogs vedettes peuvent ou non se livrer (la plupart de ceux possédant une bonne audience peuvent se le permettre) : c’est le guest blogging. C’est-à-dire précidément ce que Matt Cutts a décrié dans ces messages les plus récents…Cette pratique reste pourtant importante pour mettre en valeur l’aspect vivant et interactif d’un blog. Voyons de quoi il retourne.

 

Le guest-blogging : oui ou non ?

 

Encore une fois, nous allons nous tourner vers les grands magazines pour notre exemple avant de nous pencher sur les blogs faisant autorité sur le marché.

Or, Matt Cutts semble dire qu’il ne faut plus pratiquer le guest blogging. Pourtant, la nature même des véritables magazines en ligne dépend de la contribution des éditeurs, des pigistes, et des auteurs. Imaginez un magazine d’actualités ne proposant que le seul point de vue de l’éditeur sans aucune autre contribution. Non seulement ce dernier deviendrait fou à sortir ce magazine TOUT en écrivant chaque partie unique de contenu, mais les gens se lasseraient également du magazine plus rapidement. Et ils pourraient tout à fait apprécier le style de l’éditeur, ou le détester.

1 – Que vous deviez ou non devenir un guest blogger ne dépend que de deux choses :

  • Votre degré d’expertise, d’accréditation et/ou de votre célébrité dans un secteur
  • Votre capacité à rédiger du contenu intéressant

2 – Que vous deviez ou non accepter les posts d’invités dépend d’autres paramètres :

  • Ecrivez-vous votre blog en tant que personnalité/célébrité/expert ou est-ce un blog « d’opinion » très général ?
  • Est-ce que votre blog se concentre sur un domaine particulier ou se focalise-t-il sur vous ou votre produit?
  • Est-ce que votre blog est capable d’attirer des auteurs invités de qualité?
  • Combien de facettes présente votre créneau ? Est-il nécessaire pour votre audience d’entendre des experts dans différents domaines de cette niche ?
  • Y a-t-il beaucoup de posts « explicatifs » (Comment faire pour …) sur votre blog vous poussant donc à rechercher des invités experts ?

Mise en garde

 

Même si vous constatez que vous avez besoin d’invités sur votre blog, vous devriez vous fixer certaines règles :

  • N’acceptez jamais de post qui n’est pas lié à 100% au thème de votre blog ou aux intérêts de vos lecteurs. (En termes clairs, cela signifie que vous ne devez pas accepter les articles de Madame XYZ sous prétexte qu’elle est une amie sur le forum que vous consultez tous les deux, et surtout si elle se spécialise dans la calligraphie quand votre blog traite de l’architecture).
  • N’acceptez sous aucun prétexte un article, peu importe la qualité de sa rédaction, avant d’avoir vérifié minutieusement le passé de l’auteur. Ceci inclue les références, ses statuts, son expérience, et son travail.
  • N’acceptez pas d’article de quelqu’un qui demande explicitement de recevoir des liens retour en échange.

Lorsque vous proposez vos propres services en tant qu’invité de blog à votre tour, les mêmes restrictions et principes doivent s’appliquer.

 

Et enfin, même si Matt Cutts a commencé l’un de ses derniers posts en commençant par dire que « le guest-blogging est désormais dépassé car il génère désormais beaucoup trop de spams », il a été contraint d’éditer ce dernier suite aux protestations de bloggeurs très influents.

 

Cutts changea alors son fusil d’épaule et déclara: « Je n’essaie pas de jeter le bébé avec l’eau du bain. Il reste plusieurs bonnes raisons de pratiquer le guest-blogging (l’exposition, l’image de marque, l’augmentation de la portée, de la communauté, etc.). Ces raisons existaient bien avant Google et elles persisteront dans le futur. Et il reste encore de fantastiques bloggeurs invités de haute qualité. J’ai modifié le titre de ce post afin de préciser que je parle de guest-blogging uniquement en vue d’une optimisation pour moteurs de recherche (SEO) ».

 

Le mieux est de mettre l’accent sur les personnes que vous voulez servir ou divertir et sur les résultats que vous souhaitez pour votre blog. Puis d’ajouter tout le reste afin d’établir quelque chose qui corresponde à vos objectifs.

Et tant que vous écrirez pour vos lecteurs et non pour recevoir des liens retours, vous n’avez aucune inquiétude à avoir.

Comment inviter des experts sur votre blog ?

Lorsqu’il s’agit d’attirer ou d’accepter des auteurs invités, vous devez vous assurer qu’ils amélioreront la réputation de votre blog, d’abord au niveau de vos lecteurs et ensuite au niveau de Google. Pour paraphraser ce que Matt Cutts a dit en réponse à un commentaire sur Le déclin et la chute du guest blogging pour l’optimisation des moteurs de recherche (SEO): Quand vous débutez, les personnes vous contactant pour participer à votre blog peuvent contribuer à vous sentir valorisé, mais en fait vous êtes pris pour cible.

Donc vérifiez bien minutieusement avant de dire « oui ».

 

Blogging personnalisé : donnez une personnalité à votre blog

 

Le point majeur pour attirer de bons auteurs invités – et on en parle très peu – repose sur la forte identité de votre blog. Prenez la vie réelle pour exemple: les gens ne sont généralement pas attirés par quelqu’un de fade ou d’insipide; principalement parce qu’ils ne remarquent même pas cette personne, car il ou elle ne se distingue pas de la foule.

 

Vous avez déjà entendu dire que vous deviez donner à votre blog une identité – qui doit aller au-delà de l’image de marque. Donner à votre blog une identité peut débuter en décidant de sa mission, ses priorités et son objectif. Cela doit se ressentir dans chaque contenu proposé car c’est ainsi que vous générez une personnalité.

 Le blogging et Google

Faisons une petite expérience et imaginons que les deux personnes caricaturées ci-dessus représentent deux blogs différents. Si vous êtes un jeune homme, et que vous développez des jeux pour ordinateurs, vous ne serez sûrement pas intéressé par la personne âgée sur la droite – vous serez au contraire plus attiré par le jeune homme sur la gauche. Vous vous êtes instinctivement et instantanément pré-qualifié comme le potentiel lecteur du blog de ce dernier et vous avez écarté l’idée de lire le blog de la vieille dame.

 

En revanche, si vous étiez une vieille personne grincheuse et prête à parler après toute une vie de répression, le blog de la « mamie désagréable » sur la droite vous attirerait sûrement (et probablement avec grand plaisir). Et si en plus, le contenu correspond à l’identité présentée – dans ses titres, les en-têtes graphiques, titres de posts et sections – vous pourriez même vous y abonner (en admettant que le propriétaire du blog soit assez intelligent pour fournir un formulaire de contact comprenant un appel à l’action titrant « Abonnez-vous au blog de Mamie Grincheuse »). Ou alors mettre le blog dans vos favoris afin de pouvoir y revenir dans le futur.

 

Et c’est la même chose avec vos auteurs invités. Si vous présentez votre blog avec une forte identité et un fort thème, vous attirerez les personnes s’y identifiant – et qui ont peut-être une certaine expertise à partager. Elles pourront même vouloir y apporter leur contribution.

 

Cela doit rester votre toile de fond. Vous devez désormais travailler sur ce point avant que votre contenu ne soit réellement apprécié à sa juste valeur.

 

Personnaliser votre blog et son contenu avec de la répétition

 

Une autre « astuce » pour vous aider à marquer la personnalité d’un blog consiste à utiliser les besoins (et l’appréciation) du cerveau humain pour la répétition.

  • Créer une structure répétitive est une autre variation de ceci – l’exemple parfait étant un blog d’évaluation où les avis sont toujours présentés en utilisant le même modèle, avec tous les objets examinés présentés dans le même ordre.

Un des meilleurs exemples est Top Ten Reviews.com, ce blog vous permet de passer en revue le top ten de tout produit ou service en ligne, et présente toujours les résultats dans le même format, la même charte graphique, et classe les fonctionnalités toujours dans le même ordre.

Top Ten Reviews.com , un parfait résultat :

  • Un nom de domaine simple et efficace contenant les mots-clés exacts que beaucoup de personnes recherchent (enfin, dans le web anglophone…)
  • Un modèle/format utilisé encore et encore pour chaque type de produit ou service passé en revu
  • Contenu honnête, objectif, direct, fournissant exactement au lecteur ce qu’il avait demandé
  • Créer une série régulière Dans laquelle la première partie du titre est répétée semaine après semaine peut aider à « graver » cette dernière dans l’esprit des gens. Le résultat? Quand quelqu’un mentionne le nom de votre blog, votre lecteur pense immédiatement à votre série « Les conseils pour bien éduquer son chien » (ou toute autre thématique…).
  • Créer une section régulière peut être même plus efficace qu’une série limitée (car les personnes s’attendent à ce qu’elle ne se termine pas après 6 épisodes).

Tout ceci pour vous dire que vous devez vous assurer que votre contenu ne doit pas être seulement unique et original, mais doit également être présenté de manière professionnelle et intégrant d’autres tactiques.

 

Blogging : comment Attirer des Auteurs de Qualité ?

 

Si vous souhaitez attirer des auteurs invités de qualité, il y a quelques principes de base à respecter.

  1. Commencez avec des personnes que vous connaissez. La plupart des invités pourraient être des collègues ou pairs.

 

Avec qui avez-vous déjà interagi au sein de votre créneau ? Avez-vous effectué un atelier avec Monsieur XYZ, ou est-ce que Madame ABC vous fournit des supports de formation ? Avez-vous fourni un ebook à untel ?

 

Et enfin – est-ce que votre audience pourrait être intéressée par ces invités – peut-être même irrésistiblement?

 

Si les réponses sont toutes « oui » – demandez !

 

  1. Assurez-vous que votre propre réputation soit impeccable. Si vous avez déjà mis en ligne des douzaines d’articles indésirables sur des répertoires plus que douteux, vous recevrez sûrement beaucoup de réponses négatives de la part des personnes que vous approcherez (excepté les distributeurs publiant ce même genre d’articles considérés comme du spam).

Si votre propre réputation en ligne a besoin d’être réhabilitée, la plus rapide et efficace des façons est de constituer des profils complets et forts sur toute une variété des meilleurs réseaux sociaux tels LinkedIn, YouTube, Google+, Twitter, Pinterest .

Cela vous permettra de faire remonter en première page des résultats de recherche Google les liens de vos profils optimisés pour les média sociaux: Et non pas votre intervention sur le « grand scandale de la banane » datant de 1998.

  1. Mettez en avant et montrez ce qu’ils pourront trouver pour leurs lecteurs ou leur audience. Si vous voulez attirer des auteurs invités – et spécialement des experts avec qui vous n’avez pas encore établi de connexion – vous devez montrer, assez rapidement ce qu’il y a pour eux « dans votre blog » – en d’autres termes, pour leur audience unique.

Vous devez les convaincre avec une bonne raison, qu’apparaitre sur votre blog les aidera ainsi que leurs lecteurs!

  1. Payez-les. Est-ce qu’un expert est hors de votre portée? Si c’est le cas, envisagez de le rémunérer. Demandez-vous: « Est ce que cela me rapporterait-il un bon retour sur investissement si je le paye pour écrire un article d’invité? »

Dans le « monde réel » (aussi connu sous le nom des magazines hors ligne) tout auteur chevronné serait étonné qu’on lui demande de prendre de son précieux temps pour écrire un post gratuitement. (Il semble que cela reste néanmoins culturellement parlant, plus acceptable dans le milieu d’internet).

Occasionnellement, les journalistes professionnels reçoivent ce genre de requêtes – mais à moins qu’elles ne proviennent d’une connaissance avec laquelle ils peuvent faire un échange de bons procédés ou quelqu’un représentant une bonne cause à laquelle ils s’identifient, de telles requêtes ne déclenchent généralement chez eux que rires et moqueries et sont jetées directement dans la poubelle à papier.

Comme le dit si bien un journaliste: « Demanderiez-vous à votre mécanicien de réparer votre auto gratuitement, en tant que faveur – Pensez-vous qu’il réponde « oui »? »

Consultez les sites de vos experts préférés. Il ou elle peut même proposer une section détaillant ses tarifs et disponibilités. Mais assurez-vous de vérifier leur réelle valeur en premier. Les trouve-t-on facilement sur Google, sont-ils validés par l’autorité internet de Google (plus à ce sujet dans un instant), et ne sont-ils pas des spammeurs eux aussi?

La morale dans tout cela: Avant de demander, rappelez-vous que vous devez sans cesse montrer qu’il y aura toujours quelque chose dans votre blog pour votre auteur invité.

  1. Poursuivez ! Une fois qu’ils ont accepté d’écrire un post en tant qu’invité et qu’ils l’ont mis en ligne ou vous l’ont envoyé, faites-en la promotion auprès de vos lecteurs. (Conseil: expliquer à un auteur invité le type de promotion que vous proposez peut parfois s’avérer payant afin de les inciter à travailler avec vous). Faites-leur savoir que vous acceptez volontiers leurs réponses aux commentaires des lecteurs. Fournissez-leur un accès d’administration limité à votre blog, si vous êtes à l’aise avec cela.

Rendez-les choses aussi simples que possible pour votre invité: l’écriture et l’envoi de son article ainsi que la réponse aux commentaires et les différentes interactions qu’il pourrait avoir avec vous.


Envoyez toujours une lettre de remerciement,
en détaillant certains points précis de leur post que vous ou vos lecteurs ont particulièrement apprécié.

 

 

Obtenir la paternité de Google (« authorship »)

 

 

Vous avez peut-être déjà noté que j’utilise le terme « auteur invité » plutôt que « blogueur invité ». Nous savons que Google n’aime pas du tout le « guest blogging », car selon Matt Cutts cela génère des connotations négatives.

 

Ce que vous ignorez peut-être c’est que cela peut non seulement vous aider à obtenir le partenariat d’auteurs invités vérifiés par Google; mais si vous prévoyez de procéder à du guest blogging vous-même, cela vous aidera également à valider la « paternité de Google », (Google Authorship) pour que vous puissiez apparaitre en tant qu’auteur dans les résultats de recherche.

Pour en savoir plus, lisez les détails ici (la page est en français) : http://www.google.com/insidesearch/features/authorship/

 

De nos jours, selon Google, la « méthode la plus simple et la plus fiable pour activer la paternité dans les résultats de recherche sur Google est de fournir une adresse email vérifiée provenant du même site ou domaine que votre contenu. »

 

(C.à.d.: Si votre blog est monblog.com, vous devrez donner dans votre Profil Google+ et la Bio d’auteur de votre blog ou votre section « à propos » une adresse email provenant de ce domaine – ex: mon-nom@monsite.com.)

 

Google explique que lier votre contenu parenté sur votre profil Google est « un procédé en deux étapes »:

  1. Ajoutez un lien de votre site ou page internet sur votre profil Google.
  2. Mettez à jour votre profil Google en ajoutant un lien vers votre site.

Vous pouvez trouver des instructions complètes détaillant la démarche de demande « d’authorsphip » en suivant le lien indiqué un peu plus haut.

 

Donc vous voyez, constituer un bon blog ne repose pas uniquement sur le contenu. Il s’agit aussi de planifier, configurer, se tenir au courant des interdictions de Google, de ses algorithmes et de ses exigences (sans aller dans les extrêmes).

 

Il ne s’agira jamais de générer uniquement des liens retour.

 

Pour créer du contenu pour un blog vous devez vous concentrer à fournir du contenu fort, honnête, qui s’adresse au lecteur dans un cadre professionnel et ayant une configuration de qualité qui inclut :

 

  • Un nom de domaine fort que les personnes pourront facilement (a) se rappeler ou (b) rechercher
  • Des graphismes (et couleurs) de qualité professionnelle soulignant l’identité et la mission du blog
  • Des auteurs invités de qualité (si vous avez recours aux auteurs invités)
  • Des posts de qualité qui fournissent à vos lecteurs ce qu’ils (a) attendent ou (b) veulent

Et si vous prévoyez vous-même de fournir des posts d’invités, demandez la parenté de Google!

 

Quand bien même, nous n’avons posé pour le moment que les bases. Dans la suite nous allons voir comment rendre votre contenu interactif, et notre dernier chapitre conclura avec les moyens de monétiser votre contenu.

 

Blogging : comment Rendre votre Contenu Hautement Interactif

 

« L‘interactivité » est encore un autre mot qui fait le buzz aujourd’hui – et nous pouvons remercier les téléphones mobiles pour cela. Observez l’utilisateur d’un téléphone portable et vous le verrez taper sur son clavier ou utiliser son écran tactile avec la précision d’un neurochirurgien. S’il doit faire défiler l’écran vers le bas, 90% du temps, il ne le fera pas: il est déjà « ailleurs » – en train de charger le site internet suivant.

Mais ce que cet utilisateur recherche vraiment n’est pas uniquement la « meilleure promotion » d’un restaurant local ou le dernier jeu pour smartphone sur lequel passer son temps pendant sa coupe de cheveux chez le coiffeur. Il recherche une récompense.

 

L’interactivité est également un bon moyen de booster votre statut de bloggeur vedette et d’attirer une audience encore plus dévouée.

 

En blogging, l’interactivité aide les lecteurs à se servir de votre message.

 

Et pour les utilisateurs de téléphones mobiles, cela peut constituer leur récompense.

 

Ajouter divers contenus

 

Quand les gens parlent d’ajouter du média sur les blogs, ils veulent généralement dire d’ajouter des vidéos – et c’est certainement un bon moyen d’ajouter également de l’interactivité. Tout ce dont vous avez besoin est une chaine YouTube – et souvenez-vous, YouTube est désormais détenu par Google, donc il y a un bonus supplémentaire pour vous ici – et un plugin ou thème de blog optimisé pour la vidéo.

 

C’est une très bonne idée d’intégrer vos vidéos directement sur votre blog, ainsi que les héberger en même temps sur YouTube.

 

Et ne négligez pas les autres plates-formes vidéo populaires.

 

Vous pouvez ajouter des vidéos ayant des objectifs variés :

  • Divertissement
  • Instructions – par exemple, une vidéo « tutorielle » ou une série de leçon.
  • Une méthode d’apprentissage alternative, visuelle
  • Un contenu complètement différent de votre contenu écrit habituel
  • Un supplément d’un post de blog régulier

Peu importe la raison pour laquelle vous choisissez d’ajouter une vidéo sur votre blog, assurez-vous avant qu’elle corresponde aux attentes de votre audience. Un indice clé : c’est bon signe si vos lecteurs demandent déjà des vidéos – pas nécessairement sur votre blog, mais en faisant part de leur demande dans les commentaires ou les réseaux sociaux afin de savoir s’il existe un lien vidéo « que tout le monde connait. »

 

Vous pouvez également vous rendre sur YouTube pour vérifier si votre sujet fait déjà l’objet de recherches. Et bien que YouTube entretienne des liens étroits avec Google – demeurant donc un sujet à considérer avec précaution – vous devriez envisager d’ajouter des vidéos provenant d’autres plates-formes.

 

Par exemple, si vous êtes un réalisateur de film ou un musicien, vous pouvez effectivement penser qu’avoir un blog vidéo dédié reste le meilleur moyen de faire passer votre message. Dans ce cas, le mieux serait de choisir un thème WordPress dédié et optimisé pour les entrées vidéo – tel le thème (gratuit) SmashingMultiMedia du magazine Smashing. (Et sur cette page, vous trouverez également tous les paramètres et les conseils dont vous aurez besoin pour utiliser un blog vidéo.)

 

La section (ou sous-blog) Smashing WordPress du magazine Smashing fournit un puissant moteur de recherche pour les thèmes WordPress – gratuits et payants – qui ont été passés en revue par leur personnel compétent.

 

Vous pouvez aussi intégrer ou donner le lien pour des vidéos qui fonctionnent tels des GIFs animés via Vine.com – qui permet aux utilisateurs de créer et mettre en ligne des boucles de 6 secondes, comme celle de l’athlète olympique, Travis Gerrits, désormais devenue très populaire, dans laquelle il « mange » un sauteur à ski pour son petit déjeuner.

 blogging et vidéo

Instagram vous permettra de faire des vidéos plus longues – et vous fournira également plus d’options d’édition. Les deux sont destinés à capturer quelque chose « sur le vif ». Utilisez ces deux types de vidéos avec parcimonie et à bon escient, à moins que vous souhaitiez utiliser sans restriction ce type de contenu – et suivez toujours les règles du copyright ou droit d’auteur (la meilleure stratégie reste donc de créer soi-même son propre Vine ou sa vidéo Instagram).

 

Si vous proposez des services de coaching, ou si vous faites de vraies vidéos professionnelles, jetez également un œil à Vimeo.com.

 

Les différences majeures entre cette plateforme moins connue et les autres :

  • Haute définition, haute qualité, vidéos plus longues autorisées
  • Les films de fiction et « artistiques » sont autorisés. La créativité est fortement encouragée.
  • Vous pouvez insérer un widget pour blog Viméo – instantanément reconnu comme un badge de réseau social.
  • Classe efficacement les vidéos dans les différentes catégories
  • Aucune publicité

 

Les principales similarités:

 

  • Vous pouvez intégrer votre vidéo directement sur votre blog
  • Base de données consultable

 

Viméo n’est pas lié à Google comme l’est YouTube mais en fonction de vos objectifs, de votre audience et type de vidéo, cette plate-forme peut être une meilleure option pour votre blog.

 

Pourquoi devriez-vous envisager de créer des Podcasts à intégrer dans votre stratégie de blogging

 

Ce qui est à la mode de nos jours est d’intégrer des épisodes de podcasts sur votre blog.

 

Le secret repose dans :

 

  • La planification au préalable de la présentation (et la réutilisation) de votre contenu
  • Tirer profit de vos atouts/points forts

 

Donc, par exemple, si vous vous sentez plus à l’aise en parlant directement à votre spectateur ou auditeur, ceci pourrait devenir une façon plus confortable pour vous de créer votre contenu interactif.

 

Remarquez comment est valorisé un blog interactif en :

 

  • Offrant une section dédiée aux podcasts, accessible aisément par un onglet spécifique
  • Utilisant des photos promotionnelles de qualité professionnelle des invités
  • Fournissant également l’opportunité d’en lire plus
  • Utilisant des appels à l’action (« LAISSEZ UN COMMENTAIRE »)
  • Ayant une boite de souscription efficace disposant d’une valeur d’incitation élevée, affichée de façon attractive.
  • Incluant un onglet « Demandez-nous » fournissant à la fois une interactivité instantanée supplémentaire et un service clientèle.

 

Lorsque vous planifiez le contenu de votre blog , vous devez également profiter de chaque occasion pour :

 

  • Clarifier ce que votre lecteur/auditeur pourra trouver, s’il accède à votre contenu.
  • Afficher chaque composant de manière attractive facilitant ainsi les choix disponibles
  • Montrer comment vous pouvez leur venir en aide
  • Proposer des choix séduisants
  • Les récompenser pour avoir ouvert votre post, s’ils ont dû l’ouvrir afin d’accéder à votre podcast ou article

Mais Attendez, Il y a…

 

…toujours plus. Mais le voulez-vous vraiment? C’est la question que vous devez vous poser, lorsque vous préparez le design de votre blog.

 

Vous pouvez ajouter d’autres contenus interactifs, tels des enquêtes, sondages, photos et concours – mais restez sélectif et ne donnez pas d’éléments interactifs juste pour ajouter « plus de contenu ». C’est une grave erreur; vous devez garder la simplicité et la clarté de votre thème, pour que vos options de valeur n’en soient pas occultées.

 

En mettre trop sur une page de blog est risqué. Pensez-y comme à un artiste de la Renaissance : On vous demande de peindre un moment émouvant entre la madone et un enfant – et vous n’y insérez que des seaux, des tas de paille, plusieurs bergers, un chœur d’anges, les trois rois, leurs serviteurs, des fers à cheval sur le mur, des ustensiles de grange, des mangeoires… En d’autres termes, les personnes sont tellement distraites par les chèvres, et l’enchevêtrement de paille, qu’elles ne voient pas le regard tendre de la mère envers l’enfant.

 

Pour finir, gardez un ton positif sans être trop autoritaire, et restez en phase avec votre personnalité, mission et audience. Votre blog aura besoin d’une « voix » individuelle puissante peu importe le type de contenu que vous inclurez.

 

Lisez des blogs de qualité afin de trouver des exemples, avant de mettre le vôtre en ligne. Prenez des notes de ce que vous aimez et de ce que vous n’aimez pas: de ce que vos lecteurs pourraient apprécier et de ce qui les laisserait de marbre.

 

Soyez sélectif – Et respectez toujours :

 

  • Votre Objectif
  • Votre Thème
  • Votre Attention

 

Et vous aurez plusieurs longueurs d’avance sur ceux qui se sont lancer dans le blogging sans succès depuis plusieurs années.

 

Blogging : comment monétiser votre contenu

 

Alors comment monétiser votre blog de façon à ne pas être pénalisé dans les résultats de recherche de Google ?

Nous avons déjà couvert ce sujet assez longuement, mais faisons un petit récapitulatif:

  • Ne constituez pas quelque chose qui s’apparente à du « spam » (indésirable)
  •  N’acceptez pas d’auteurs invités ou de liens retour qui ne sont pas en relation avec le thème principal de votre blog – ou qui ne véhiculent pas de bonne réputation dans les résultats de recherche.
  • Présentez autant que possible votre contenu de façon directe
  • Assurez-vous que chaque lien soit direct, honnête ou la solution et la conclusion naturelle de ce que vous venez d’évoquer dans votre post

Votre marketing doit toujours suivre le message, la personnalité et les intérêts des lecteurs de votre blog.

 

N’ayez pas peur d’être franc, si vous avez conçu votre blog pour vos lecteurs – et au mieux de vos capacités. Soyez-en fier.

 

 

1 commentaire

  1. I-Marketing Pro a dit :

    Salut,

    Un article plus que complet et précis. Je ne savais pas que le Guest Blogging pouvait être pénalisé par Google. Je pensais d’ailleurs que c’était l’inverse. Merci de m’avoir remis à jour niveau actualité de ce côté là, cela m’évitera de dire quelques petites âneries sur I-Marketing Pro.

    A bientôt,
    Hugo.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils
Plus dans blogging, SEO, vendre sur Internet
création de vidéos animées
Vidéos explicatives – Vidéos animées : Les avantages

Créez des vidéos explicatives très facilement  pour un Impact maximum. La vidéo animée est une composante des vidéos explicatives. Elle...

storytelling

Le storytelling ou l'art de savoir raconter des histoires pour développer son business   Citations apparentée au storytelling :  ...

rapport prévente et page de vente
Page de vente : améliorez vos taux de vente grâce aux rapports e-books

Comment ajouter de la valeur à votre page de vente ? En amont, en aval et parallèlement à votre page...

Fermer